• L’activité de médiation par l’animal que je vais vous présenter s’exerce au sein d’un groupe de personnes handicapées mentales et physiques en institut.

    Elle s’effectue à l’aide d’un animal familier, le chien, mes chiens, soigneusement sélectionnés et que je suis en train de former.

    Ma présence est indispensable à leurs cotés afin que je puisse observer leurs états émotionnels et adapter les séances en fonction. D’où l’importance de bien les connaître, de vivre avec eux, et de créer quotidiennement un lien respectueux de leur individualité.

    L’animal n’est pas un outil, utilisable et malléable à l’ infini, et comme le dit le vieil adage, « qui veut aller loin soigne sa monture » …. 

    Ces ateliers sont réalisés en collaboration avec une psychologue, et les éducateurs spécialisés encadrant, car la non plus, pas question de se méprendre : connaître, respecter la personne dans sa différence est essentielle. 

    Le but de ces ateliers : maintenir ou améliorer le potentiel cognitif, physique, psychosocial, affectif des participants, en stimulant la mémoire, l’imaginaire, l’action, l’expression de soi, le contact, la réflexion, la communication, le lien ….  

    Le chien est un vrai choix de ma part, car de part mon parcours, je le « connais » bien.

    Le chien a cette facilité d’inviter, d’encourager l’interaction, de stimuler sans porter de jugement, c’est un véritable déclencheur de communication.  

    La relation Homme / Animal prend alors tout son sens.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique